Seconde partie du tour de Belgique des bulles: la Wallonie.

Au sud du pays, le marché est tiré vers le haut par le domaine des Agaises qui est le plus grand producteur de vin effervescent en Belgique avec quatre cuvées, toutes en méthode traditionnelle : Ruffus blanc de blancs Brut (100% Chardonnay, 120.000 bouteilles en 2015), Ruffus Brut sauvage (100% Chardonnay, non dosé, 30.000 bt), Ruffus Rosé brut (25% Pinot noir, 25% Pinot meunier, 50 % Chardonnay, 20.000 bt) et lors d’un grand millésime, Ruffus millésimé Franco Dragone (3.000 bt).

“Nous avons choisi les bulles avant même de planter, se rappelle Raymond Leroy, car le terroir était parfait pour cela. Nous sommes sur le lieu-dit ‘Les Terres blanches’, sur une craie affleurante, avec la dalle calcaire à moins de 30 cm du sol comme sur la Côte des Blancs, et grâce à l’expérience du producteur champenois Thierry Gobillard, nous savions que c’est dans cette élaboration qu’on tirerait le meilleur du terroir.”

Vendanges aux Agaises en 2015

Vendanges aux Agaises en 2015

De 2 hectares en 2002, le vignoble en compte aujourd’hui 21, dont 18 en production. Et la totalité de la production est déjà achetée avant de sortir des chais… “Nous avons aujourd’hui une demande pour 300.000 bouteilles, mais nous ne pouvons produire actuellement que la moitié, déplore Raymond Leroy. Nous avons des vignes qui ne produisent pas encore et d’autres qui doivent encore être plantées, nous devrions donc augmenter notre production de 30 à 40% dans les prochaines années, toujours avec cette méthode, même si avec un millésime comme 2016, on pourrait envisager de faire un grand blanc à la bourguignonne…”

A deux pas de là, à Quévy-le-Grand, sur le même type de sols s’est installé en 2009 le domaine du Chant d’Eole, une association originale avec un Champenois d’origine belge, Filip Remue, et un important fermier local, Louis Ewbank de Wespin. Neuf hectares de Chardonnay, de Pinot noir et de Pinot blanc ont été plantés en avril 2011, deux hectares vont l’être l’an prochain. En 2015, 100.000 bouteilles de Blanc de Blancs ont été produites (et sortiront fin 2017) ainsi que 15.000 bouteilles de Rosé. Le domaine dispose d’un très beau chai avec une salle de dégustation panoramique disponible pour les événements. Avis aux amateurs.

Domaine du Chant d'Eole à Quévy-le-Grand

Domaine du Chant d’Eole à Quévy-le-Grand

Conscients du potentiel des effervescents, d’autres producteurs se sont lancés dans l’aventure. Non loin de Namur, Philippe Grafé est l’un des artisans du renouveau de la viticulture wallonne. Inspiré par un « sparkling wine » anglais, il lance en 2003 au domaine du Chenoy une production de vins qui va véritablement en inspirer quelques-uns. Parmi ses six ou sept vins, la Perle de Wallonie est issue des cépages Johanniter, Helios et Bronner.

mellemont

Domaine du Chenoy

Aujourd’hui il produit 15.000 mousseux blancs et 5000 rosés. “Nous avons choisi, explique-t-il, de produire des bulles car nous voulions augmenter notre gamme et ainsi de toucher un public plus large et d’autres circonstances (fêtes, anniversaires, mariages,…). Etant donné que les ventes augmentent chaque année, je pense que nous allons essayer de produire entre 25.000 et 30.000 bouteilles de mousseux par an, ce qui sera le maximum pour nous.”

Juste à côté du Chenoy, Jean-François Baele est quant à lui le plus jeune vigneron de Wallonie. Pour lui, faire des bulles, “c’est ce qu’il y a de plus réaliste sous notre climat”. Plusieurs effervescents figurent à la gamme du Domaine du Ry d’Argent : blancs et rosés, mais aussi un demi-sec très original, et il a bien l’intention de tripler sa production dans les six ans !

A Liège, la coopérative Vin de Liège se déploie depuis 2011 et a d’emblée cherché à développer une gamme complète de vins : blancs, rouges, rosés et donc effervescents. Près de 10.000 bouteilles de bulles ont été produites en 2015 et cela ne va pas s’arrêter. “La demande est actuellement très forte, se réjouit Alec Bol, administrateur-délégué, et nous sommes en rupture de stock 10 mois par an ! La production ne peut donc aller qu’en augmentant…”

Parmi les autres expériences de bulles wallonnes, relevons les Bulles pour Elle et Bulles pour lui du domaine de Mellemont à Thorembais-les-Béguines de très bon niveau (10.300 bt/an) ainsi que les effervescents du domaine de Bioul (env. 18000 bt/an), le Brut de Bioul (un blanc de blancs) et le Brut des Houillères, un élégant rosé à base de Pinotin.

Domaine de Bioul

Domaine de Bioul

Jean-François Baele au Domaine du Ry d'Argent

Jean-François Baele au Domaine du Ry d’Argent

Les outsiders

A Huy, les trois repreneurs du Clos Bois Marie ont créé un nouveau vignoble à deux pas de celui-là avec des cépages interspécifiques et ont commencé par faire des bulles. “Mais vu le résultat commercial, déclare Alain Dirick, nous comptons continuer et avons planté entretemps du Gamaret et du Divico pour faire une bulle rosée à partir de 2017. Nous espérons atteindre 1500 bouteilles de bulles d’ici 2 ou 3 ans.”

Clos Bois Marie à Huy

Clos Bois Marie à Huy

A Torgny, ensuite, le domaine le plus au sud du pays, le Poirier du Loup, le seul vignoble communal de Belgique, produit trois Pétillants de Torgny : “Notre ambition, déclare Daniel Dries, président de l’asbl, est d’atteindre les 10 000 bouteilles, blanc de blanc, rosé, en variante exra-brut, brut et demi-sec, voire faire du pétillant rouge (nous en en avons déjà fait au moment des fêtes)”.

Le Poirier du Loup à Torgny

Le Poirier du Loup à Torgny

Enfin, pour clôturer ce tour de Belgique, revenons à Yvoir où le Château Bon Baron à la gamme riche de 15 références déjà, vient de sortir cette année deux mousseux qui remportent déjà un beau succès : ‘La Baronne’ (5000 bt – 50/50 Pinot noir et Chardonnay) et ‘Formidable’ (5000 bt – Pinot gris, Pinot blanc et Auxerrois).

Le grand vignoble du Château Bon Baron à Houx (Yvoir)

Le grand vignoble du Château Bon Baron à Houx (Yvoir)

“ Je voulais compléter ma gamme mais cette production va rester modeste, explique Jeanette Van der Steen, je ne ferai que maximum 10.000 bouteilles de chaque cuvée, comme mes autres vins. Je suis une des seules à faire toute la gamme des vins en Wallonie, et même en Belgique.”

Les vins des domaines présentés sont disponibles à la propriété, chez quelques rares cavistes (Mig’s World Wine, D’Ici, Belartisan) ou en ligne notamment chez Belgian Wines, Oeno-Belgium et Popss. Bonnes fêtes à vous !