===

La semaine dernière s’est déroulée la dégustation annuelle de la Cave des Oblats à Liège, en version forcément virtuelle, mais surtout avec un concept original.

Tout amateur pouvait en effet commander au prix de 30 euros, 18 petites “vinottes” de 2 centilitres permettant de goûter donc 18 vins. Il faut admettre que 2cl, on peut à peine y mettre les lèvres, mais cela donne déjà un aperçu correct du vin. Et si on boit les 36 cl, on tient encore la route. Normalement. Mais on peut cracher aussi, bien sûr.

Quoi qu’il en soit, c’est évidemment l’occasion de découvrir ou redécouvrir des vins de ce célèbre caviste liégeois souvent présenté comme spécialisé en vins sudistes, mais qui a quelques perles d’autres régions à son catalogue. Un rapide aperçu de cinq coups de cœur . A noter que les prix annoncés sont ceux de la promo “Portes ouvertes”, il est possible que les vins soient un peu plus chers que ci-dessous.

Domaine Le Rocher des Violettes, cuvée Touche-Mitaine – AOP Montlouis-sur-Loire (Bio) : Un très joli Chenin vinifié par Xavier Weisskopf sur les coteaux du Cher. Touche Mitaine est le nom de la parcelle de quatre hectares dont il est issu. Un vin typique de l’appellation, avec une belle minéralité et des agrumes sans excès. Comme un peu partout, 2018 était un millésime chaleureux, il donne ici un vin qui a passé un an dans des barriques de plusieurs vins et qui pourra reposer encore quelques années dans votre cave. Prix: 16,40€.

Château Revelette, Le Grand Blanc, IGP Méditerranée 2019 (Bio) : Un tout jeune vin produit par un domaine qui n’est pas un débutant, détenu par Peter Fischer certifié bio depuis 1990. Un assemblage Chardonnay (70%), Roussanne, Sauvignon et Ugni blanc pour le reste, qui a séjourné en vieux foudres de 30 ans pour partie ainsi que dans des cuves ovoïdes. Un vin original, plein d’énergie, à l’attaque grasse et porté par une tension vibrante provenant de son terroir calcaire. Rien à voir ni avec un bourgogne ou un beaujolais blanc, ni avec un chardonnay boisé du Languedoc, pour citer les régions voisines. Une vraie personnalité qui se termine avec une belle persistance saline. A découvrir. Prix: 28,80€.

Domaine La Tour vieille, La Pinède, AOP Collioure 2018 : Rond et frais à la fois, ce Collioure a comme un petit goût de vacances, avec son joli fruité et ses épices qui évoquent le terroir de schiste de ce coin du Roussillon. Le nom fait référence à la Tour qui domine la baie de ce village aussi connu pour ses anchois. Avec 65% de l’assemblage, le Grenache domine forcément l’assemblage, mais cueilli à maturité, il donne ici un vin soyeux et gouleyant avec une finale poivrée et épicée comme on les aime. Prix: 14,65€.

Les Vignes oubliées, AOP Terrasses du Larzac 2018 : Il n’y a pas à dire, les vins des Terrasses du Larzac sont plus que souvent séduisants. Fruités, complexes, puissants mais pas trop, ils offrent généralement finesse, élégance et fraîcheur. Sous le parrainage d’Olivier Jullien chez qui il a fait ses stages, Jean-Baptiste Granier a remis en culture en 2007 des hautes terrasses dans un cirque de schistes et de grès non loin de St-Jean-La-Blaquière. Il a ainsi redonné vie à de très vieilles vignes d’altitude de sélections ancestrales de Grenache (majoritaire ici à 60%), Syrah et Carignan. Débordant de fruits rouges et d’épices, ce vin-ci est composé en mélangeant toutes les barriques et se veut un « vin de rencontre, de partage et d’équilibre ». Une réussite. Prix : 20,50€

Domaine Lionel Faury, Hedonism, AOP Saint-Joseph 2018 : Quel joli vin! Un nez exubérant de fruits noirs (cassis, mûre) et de violette, des tanins fondus et un plaisir forcément hédonique… Une cuvée 100% Syrah digne de son terroir granitique et pas trop marquée par le bois. Deux autres “saint-jo” (un rouge et un blanc), ainsi qu’une Côte Rôtie du même vigneron sont disponibles également. Prix: 21,30€.

A relever également dans cette dégustation le Crozes-Hermitage 2018 du Domaine Aléofane dirigé par Natacha Chave, la digne sœur de Yann. Fruit, puissance et palette aromatique large raviront votre palais. Prix 19,55€.

Ou encore la cuvée “Les Fossiles” du Domaine de Reuilly 2019 qui tranche sur les sauvignons habituels (15,35€), le très surprenant Montagny 1er Cru du Domaine Aladame, “Les Vignes derrière” 2018 (25,40€), le très connu et gastronomique Château de Pibarnon en Bandol 2019 (rosé) que tout amateur se doit d’avoir dans sa cave (24,60€), ou enfin, l’atypique Bergerac rouge du Domaine Julien Auroux qui n’a pas exprimé tout son potentiel en 2 centilitres et qui devrait donc être redégusté (10,00€)…

Infos: oblats.com Les livraisons sont gratuites à partir de 24 bouteilles achetées ou pour tout achat de plus de 300 euros. 

Marc Vanel, 08/12/20